Ecoutez Radio Sputnik
    Le Pentagone

    Des avions US censés résister à une explosion nucléaire endommagés... par une tornade

    © Photo. David B. Gleason
    Défense
    URL courte
    78942

    Dans le Nebraska, une violente tornade a endommagé deux avions du «jugement dernier», dont le cockpit est censé résister à une explosion nucléaire.

    Deux avions de l'armée américaine dits du «jugement dernier», car conçus pour résister à la chaleur dégagée par une explosion nucléaire, ont été endommagés par une tornade dans le Nebraska, a reconnu vendredi l'armée de l'air.

    «Deux avions ont été endommagés», a sobrement reconnu Patrick Ryder, porte-parole de l'US Air Force, sans être en mesure d'indiquer quand les avions seraient de nouveau opérationnels.

    Les avions «Doomsday», des Boeing 747 renforcés, ont été construits dans les années 1970. Ils sont appelés à servir de centre de commandement volant pour le secrétaire à la Défense ou pour le chef d'état-major interarmées américain en cas d'attaque nucléaire contre les États-Unis.

    Grâce à leur équipement de ravitaillement en vol, ils peuvent rester dans les airs pendant plusieurs jours et sont protégés contre la chaleur et les ondes électromagnétiques provoquées par une explosion nucléaire.

    Ces avions — quatre au total — disposent d'un système de communication satellitaire perfectionné pour rester en contact avec le monde entier et peuvent aussi communiquer avec les sous-marins nucléaires américains.

    En temps normal, ils servent aussi aux déplacements du ministre américain de la Défense à travers le monde.

    Mais leurs protections perfectionnées n'ont pas été utiles à deux d'entre eux face à une tornade imprévue qui les a touchés sur la base aérienne d'Offutt, dans le Nebraska (centre), où ils étaient stationnés.

    Lire aussi:

    Deux avions-espions US s’approchent de la frontière russe
    L’Iran envoie au Qatar cinq avions de denrées alimentaires
    L'interception d'avions US par un chasseur russe en images
    Des artisans ayant travaillé à Notre-Dame déclarent ne pas arriver à comprendre l’incendie
    Tags:
    défense, Boeing 747, Nebraska, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik