Ecoutez Radio Sputnik
    Missile Taurus (image d'illustration)

    Face aux provocations de Pyongyang, Séoul teste un missile air-sol guidé

    CC0 / axesofevil2000
    Défense
    URL courte
    172111515

    Sur fond de menaces et de provocations de Pyongyang, son voisin du sud procède lui aussi à des essais de missiles. Séoul vient de tester un missile à longue portée Taurus.

    L'armée de l'air sud-coréenne a pour la première fois testé, avec succès, un missile air-sol guidé à longue portée Taurus, lit-on dans un communiqué du commandement.

    Le missile de croisière, tiré par un chasseur F-15K au-dessus de la mer Jaune a parcouru une distance de 400 km avant d'atteindre avec précision sa cible, montrant ainsi la capacité de Séoul à frapper les principales installations ennemies, selon le document.

    Le Taurus, dont la portée maximale est de 500 km, a effectué un vol de croisière rapide et à basse altitude, en évitant les obstacles installés sur le parcours, souligne l'armée. Le projectile ne peut pas être détecté par les radars nord-coréens, puisque la technologie furtive y est utilisée. Il est aussi équipé de GPS à usage militaire, ce qui lui permet d'atteindre sa cible avec une précision de trois mètres.

    Ce tir d'essai intervient sur fond de provocations répétées de la part de Pyongyang, qui vient de tester une bombe à hydrogène, destinée à équiper des missiles de croisière intercontinentaux. Il s'agit du quatrième teste nucléaire de la Corée du Nord. Une semaine avant ce test, Pyongyang avait tiré un missile balistique qui a survolé le Japon.

    Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté mardi de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, qui limitent considérablement des capacités d'import-export de Pyongyang.

    Lire aussi:

    Lavrov-Tillerson: le dossier ukrainien passe à la trappe
    «Donbass: la guerre sur la conscience de l’Europe»
    «Au lieu de combattre le terrorisme, certains pays occidentaux le sponsorisent»
    Tags:
    Taurus KEPD 350 (missile), Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik