Ecoutez Radio Sputnik
    blindés amphibies

    L’Indonésie pourrait se doter de blindés amphibies russes

    © Sputnik. Igor Zarembo
    Défense
    URL courte
    22014170

    Des négociations sont en cours entre la Russie et l’Indonésie concernant l’achat de blindés amphibies russes qui viendraient remplacer les véhicules ukrainiens initialement achetés par Jakarta.

    La Russie négocie avec l'Indonésie la livraison de blindés amphibies BT-3F, a annoncé aux journalistes mardi le directeur adjoint de Rosoboronexport (l'agence russe chargée des exportations du complexe militaro-industriel) Sergueï Goreslavski, au cours du salon d'armement BIDEC-2017.

    «Les négociations sont en cours. Le commandement des Forces armées attache une importance exceptionnelle aux blindés amphibies», a indiqué le responsable.

    Initialement, la partie indonésienne évoquait la possibilité de doubler son parc de blindés amphibies grâce à des BMP-3F (véhicules de combat d'infanterie) russes.

    Selon certaines informations diffusées dans les médias, l'Indonésie souhaitait renoncer aux véhicules amphibies ukrainiens BTR-4 en faveur des blindés russes BT-3F, car le modèle ukrainien a montré certains défauts d'exploitation lors des tests.

    Le BT-3F, présenté pour la première fois en 2016, peut se déplacer sur l'eau ou débarquer depuis des avions de transport. Son équipage compte trois personnes, et il peut prendre à son bord encore 14 soldats.

    Une pièce de tir commandée à distance de calibre 7,62 mm est installée sur son toit, qui est dotée d'un viseur de nuit à imagerie thermique et d'un télémètre laser. Son moteur de 500 chevaux-vapeur permet d'atteindre une vitesse de 70 km/h sur terre et de 10 km/h sur eau.

    Lire aussi:

    Les avantages des nouveaux véhicules des troupes aéroportées russes
    Un pays de l’Otan s’intéresse au matériel militaire russe
    La Russie teste un nouveau blindé de reconnaissance en Syrie
    Tags:
    véhicule amphibie, Rosoboronexport, Indonésie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik