Défense
URL courte
Traité FNI (138)
39058
S'abonner

Des experts américains proposent au Pentagone de s'équiper de systèmes de missiles à double usage, capables de porter tant des charges conventionnelles que nucléaires.

Les experts du Centre américain des évaluations stratégiques et budgétaires (CSBA) ont proposé au Pentagone de mettre au point des systèmes de missiles à double usage, considérés par la Russie comme une violation du Traité sur l'élimination des missiles à courte et moyenne portée (INF).

Selon les experts du CSBA, la mesure proposée permettra d'«endiguer» les missiles tactiques Iskander déployés par la Russie dans la région de Kaliningrad en réponse au déploiement du bouclier antimissile américain en Europe. Les experts estiment que les Iskander sont capables d'être équipés de charges nucléaires. La Russie a auparavant rejeté les accusations d'avoir créé des systèmes de frappe basés au sol en violation du Traité.

«Certains futurs systèmes de missiles américains basés au sol doivent être à double usage. Cela veut dire qu'ils devraient être capables d'acheminer tant des charges conventionnelles que nucléaires de faible puissance. Ces systèmes de double usage pourraient renforcer l'endiguement dans les régions critiques et réduire la dépendance vis-à-vis des armes nucléaires non-stratégiques acheminées par avions, ces derniers pouvant s'avérer incapables de survivre à la DCA dans des régions fortement menacées», indique le rapport du CSBA, publié à Washington.

«Par exemple, le déploiement en Pologne de systèmes à double usage pourrait contribuer à endiguer les missiles russes Iskander, capables de porter des charges nucléaires, déployés près des frontières de ce pays. Cela permettrait également de compliquer fortement des problèmes que la Russie sera obligée de régler pour s'emparer des pays baltes», écrivent les auteurs du rapport, sans préciser toutefois les raisons pour lesquelles ils avaient décidé que la Russie avait l'intention de «s'emparer des pays baltes».

En octobre, le directeur du département de l'Amérique du Nord du ministère russe des Affaires étrangères, Gueorgui Borissenko, a déclaré à Sputnik que le déploiement de missiles à double usage pour le bouclier antimissile américain en Roumanie et en Pologne violait ouvertement le Traité et constituait une menace directe pour la Russie.

Dossier:
Traité FNI (138)

Lire aussi:

Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
L'Europe devient «une prison» pour les musulmans, affirme Erdogan
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Tags:
missiles, Iskander, Pentagone, Gueorgui Borissenko, région de Kaliningrad, Roumanie, Pologne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook