Défense
URL courte
101139
S'abonner

Les ministres de la Défense turc, français et italien se préparent à signer un accord pour développer en commun un système de défense aérienne, selon une chaîne TV turque.

La Turquie, la France et l'Italie signeront mercredi à Bruxelles un accord sur le développement commun d'un système de défense aérienne, relate la chaîne de télévision NTV.

Précédemment, le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg a déclaré à Sputnik que la Turquie menait des négociations avec le consortium franco-italien Eurosam ayant pour objectif de développer un nouveau système de défense aérienne.

Selon la chaîne, l'accord en question prévoit la production conjointe et la livraison à Ankara d'un système de défense aérienne de nouvelle génération SAMP-T, qui répondra aux besoins de la Turquie à court terme. Les ministres turc, français et italien de la Défense, ainsi que les dirigeants du consortium Eurosam, devront assister à la cérémonie de signature.

En vertu du document, Ankara recevra en outre les technologies pour la production du système national de défense aérienne HISAR. Il ne s'agit pourtant pas d'une alternative à l'achat de systèmes de missiles antiaériens russes S-400 qui est actuellement mis en œuvre.

En septembre dernier, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a fait savoir qu'Ankara avait versé le premier acompte portant sur la commande de systèmes antiaériens russes.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Une vingtaine de voyous s’attaquent aux pompiers de la Drôme avec des tirs de mortiers et des pierres
Tags:
développement, accord, défense antiaérienne, S-400, OTAN, Eurosam, Jens Stoltenberg, Recep Tayyip Erdogan, France, Italie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook