Défense
URL courte
6512
S'abonner

En ce Jour du défenseur de la Patrie, le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a préparé un message spécial pour l’armée russe, déclarant qu’elle remplissait efficacement les tâches de combat, assurait la sécurité du pays, protégeait ses intérêts, améliorait ses compétences, et luttait avec succès contre le terrorisme international.

«L'armée maîtrise avec confiance les armes modernes et l'équipement militaire, améliore les compétences professionnelles, combat avec succès le terrorisme international», a-t-il déclaré dans un communiqué publié sur le site internet du ministère russe de la Défense.

Selon lui, l'armée remplit efficacement les tâches de combat, assure la sécurité du pays et protège ses intérêts.

De son côté, Vladimir Poutine a lui aussi félicité les militaires russes lors d'un discours solennel au Palais du Kremlin.

«Le service militaire a toujours été honorable en Russie. La Russie a fait face à plusieurs reprises à des menaces extérieures, à des atteintes à son indépendance. Nos soldats, nos marins, nos officiers ont courageusement défendu notre pays. Ils ont gagné non seulement grâce à l'entraînement, à la force des armes, mais aussi grâce à la force d'esprit et à leur grand amour pour la Patrie», a déclaré le chef de l'État.

De nombreux événements sont prévus pour la célébration de ce jour férié: dépôt d'une gerbe par Vladimir Poutine sur la tombe du Soldat inconnu, feux d'artifice et exercices militaires.

L'histoire de la fête remonte à l'époque soviétique où elle a d'abord été appelée Jour de l'armée et de la marine de l'Union soviétique puis Jour de l'Armée rouge.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
«Malaise identitaire français»: à qui la faute?
Tags:
festivités, Jour du défenseur de la Patrie (Russie), Sergueï Choïgou, Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik