Défense
URL courte
101628
S'abonner

Malgré le succès de son système de défense antiaérienne mobile Dôme de fer, Israël n'a pas réussi à lui trouver de débouchés sur les marchés étrangers. En même temps, les radars qui accompagnent le système se vendent dans plusieurs pays du monde.

Depuis 2011, la société israélienne Rafael Advanced Defense Systems n'a trouvé aucun acheteur étranger pour son système Dôme de fer qui s'est montré très efficace pendant les guerres menées contre Gaza en 2012 et en 2014.

L'absence de demande s'explique par le fait que le système ne convient pas pour l'utilisation dans d'autres conflits armés. Dans le même temps, écrit le quotidien Calcalist, l'entreprise publique Israel Aerospace Industries (IAI) a vendu pendant cette période environ 100 radars ELM-2084 conçus spécialement pour le Dôme de fer.

Ces radars MultiMission (MMR) ont été livrés dans neuf pays, dont l'Inde et le Canada. Les revenus générés par leur ventes s'établissent à 2 milliards de dollars et ce montant devrait augmenter dans un proche avenir, vu que la République tchèque, elle aussi, s'intéresse à leur achat.

Lire aussi:

Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Un octogénaire décède après avoir été bousculé et insulté à la caisse car jugé «trop lent» dans le 92
Tags:
Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook