Défense
URL courte
2260
S'abonner

Le nouveau char à roues basé sur la plate-forme blindée Boomerang devrait prochainement être mis en dotation de l’armée. Il aura plusieurs avantages par rapport aux chars à chenilles classiques, explique un ingénieur militaire.

Le char à roues créé sur la base de la plate-forme blindée Boomerang pourra accomplir plus rapidement et plus efficacement les missions antiterroristes que les véhicules à chenilles existants, a indiqué à Sputnik Sergueï Souvorov, collaborateur de la Compagnie militaro-industrielle (VPK), qui développe ce nouveau blindé.

«La création d'un char à roues […] offre la possibilité d'assurer une haute mobilité à différentes unités», a-t-il dit.

Lors des conflits militaires torpides et des opérations antiterroristes, ce nouveau char mobile sera plus commode que les chars à chenilles, très encombrants, selon lui.

Qui plus est, le nouveau véhicule portera moins préjudice à l'infrastructure civile, et en premier lieu aux routes.

La Russie a dévoilé son blindé Boomerang lors du défilé militaire du 9 mai 2015 à Moscou. Les essais du véhicule touchent actuellement à leur fin.

La plate-forme Boomerang représente «une percée en termes d'ingénierie», selon ses concepteurs. Ce véhicule peut être contrôlé à distance, ce qui en fait un robot.

Lire aussi:

Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Producteur passé à tabac: une nouvelle vidéo, filmée par un voisin, accable encore plus la police
Tags:
défense, char, Boomerang (véhicule blindé), Sergueï Souvorov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook