Défense
URL courte
15802
S'abonner

Dans le cadre de tirs d’entraînement pratiqués dans des conditions de guerre, un système russe de missile balistique Iskander-M a détruit un ennemi conventionnel.

L'armée russe a mené lundi des tirs d'entraînement du système de missile balistique Iskander-M sur le polygone de Totski, dans la région d'Orenbourg.

L'exercice a été mené dans des conditions de guerre. Les militaires ont été réveillés par une sirène d'alerte tôt le matin, ont effectué une marche de 40 kilomètres et réalisé des lancements sur les coordonnées indiquées.

Les manœuvres ont impliqué plus de 300 militaires, qui ont utilisé au total une quarantaine d'équipements militaires.

L'Iskander-M est un missile sol-sol disposant d'un appareillage électronique lui donnant à la fois de la précision, une quasi-invulnérabilité à l'interception et la capacité de changer de cible ou de suivre une cible mouvante.

Son véhicule mobile de lancement porte deux missiles pouvant être tirés séparément. En vol, l'opérateur terrestre peut reconfigurer son ciblage en l'ajustant si nécessaire pour frapper des cibles mobiles telles que des rampes de lancement de missiles, des colonnes de chars ou des convois d'approvisionnement.

 

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
tir d'entraînement, Iskander-M, Orenbourg, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook