Défense
URL courte
14343
S'abonner

Un incident lié au manque d'oxygène dans la cabine d'un chasseur américain a obligé le pilote à poser son appareil en urgence, selon les médias.

Le pilote d'un chasseur Boeing F/A —18E/F Super Hornet de la Marine américaine a senti, lorsqu'il accomplissait une mission dans le ciel syrien, un manque d'oxygène et a dû se poser d'urgence sur la base d'Incirlik, en Turquie, annonce le site War Zone.

Après l'atterrissage, le pilote était incapable de s'extraire de la cabine. Les médecins arrivés pour le secourir ont constaté des symptômes d'hypoxie. L'autre chasseur est également rentré d'urgence sur la base.

L'armée de l'air américaine a confirmé l'incident. Des sources anonymes du site War Zone ont déclaré qu'initialement le vol de ces deux chasseurs avait été reporté suite à une défaillance du système d'alimentation en oxygène et que plus tard, la même défaillance avait été découverte dans le deuxième chasseur se trouvant déjà en vol.

L'incident a eu lieu le 7 mai, lorsque deux chasseurs F/A-18 E/F Super Hornet de la 136e escadrille des avions embarqués du porte-avions Harry Truman prenaient part aux frappes visant des positions de Daech* en Syrie.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Pourquoi des affiches de l’État sur le pass sanitaire étaient datées de janvier 2020? Explications
En bombardant le Liban, Israël envoie un message à l’Iran
«La gorge me brûlait»: voici ce qui s’est passé dans la salle de cinéma évacuée à Annecy en pleine première d’OSS 117
Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Tags:
Syrie, Turquie, US Navy, F/A-18 Super Hornet
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook