Ecoutez Radio Sputnik
    Le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki

    Un sous-marin nucléaire russe traverse les glaces arctiques (vidéo)

    © Photo. Service de presse Sevmach
    Défense
    URL courte
    2351

    Des images rarement filmées: l’Ilia Mouromets, le brise-glace dernier cri de la Flotte russe du Nord, a accompagné le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki dans les glaces arctiques. Le passage a été également assuré par le brise-glace Rouslan et un remorqueur.

    Des journalistes de la chaîne russe Zvezda ont été témoins d'un évènement spectaculaire. L'Ilia Mouromets, un brise-glace de la Flotte russe du Nord, a effectué ses premières manœuvres dans la mer de Kara, assurant le passage du sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki dans les glaces arctiques.

    Selon le média, le sous-marin ne peut pas passer dans de telles conditions arctiques. L'épaisseur de la glace est d'environ 40 centimètres. Le brise-glace Ilia Mouromets a réussi à accomplir sa mission.

    La route a également été assurée par le brise-glace Rouslan et un remorqueur.

    Le K-535 Iouri Dolgorouki est le premier sous-marin nucléaire lanceur d'engins de nouvelle génération en service dans la Marine russe. Les premières manœuvres du navire ont eu lieu pendant l'été 2009.

    Le brise-glace Ilia Mouromets est un navire de classe Icebreaker 6, conçu dans le cadre du projet 21180, est doté de moteurs à propulsion électrique de dernière génération fabriqués en Russie et est équipé de matériel supplémentaire pour exécuter des tâches spécifiques, à savoir le transport de marchandises, l'extinction d'incendies ou encore le nettoyage des zones touchées par des déversements d'hydrocarbures. En outre, une hélisurface est installée sur la proue du navire.

    Lire aussi:

    Le brise-glace dernier cri Ilia Mouromets remis à la Marine Russe
    Un nouveau brise-glace militaire russe en route pour la mer Baltique
    Pourquoi Russie a besoin d'un nouveau brise-glace militaire
    Tags:
    Ilia Mouromets (brise-glace), K-535 Iouri Dolgorouki, Arctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik