Ecoutez Radio Sputnik
    Chengdu J-20

    «Pas si invisible après tout»: un Su-30 aurait détecté l’avion furtif chinois J-20

    © REUTERS / Stringer
    Défense
    URL courte
    18619
    S'abonner

    Le Chengdu J-20, avion de 5e génération chinois en service depuis 2017, a récemment mené ses premiers exercices de combat. Selon un site indien consacré à la défense, un chasseur indien de conception russe Su-30MKI aurait réussi à détecter cet appareil mystérieux.

    Un chasseur polyvalent indien Sukhoi Su-30MKI (code Otan Flanker-C) aurait réussi à détecter en janvier dernier le nouveau chasseur à réaction chinois Chengdu J-20, censé être un avion furtif haut de gamme, alors que ce dernier se trouvait près de la frontière indienne, a annoncé le site Indian Defence Research Wing.

    «Le radar du Sukhoi peut les voir, les nouveaux avions chinois ne sont pas si invisibles après tout, aucune technologie spéciale n’est nécessaire pour détecter le J-20 qui serait repérable par les stations radar ordinaires. L’arrivée du J-20 ne devrait donc pas changer l’équilibre des forces dans la région», a affirmé Arup Shaha, commandant des forces aériennes indiennes, cité par le média.

    Selon le site, les pilotes indiens d’un Su-30MKI sont parvenus à surveiller un J-20 depuis l’espace aérien indien quand ce dernier s’entraînait à mener un combat aérien hors-champ visuel avec d'autres chasseurs chinois comme des J-10C et Shenyang J-11 dans le Tibet.

    Les travaux de conception du chasseur furtif Chengdu J-20 sont en cours en Chine depuis 2002. L’appareil a été mis en service en mars 2017, avec neuf prototypes et deux unités présérie. Le J-20 a récemment terminé avec succès ses premiers exercices d'entraînement maritime.

    L’Inde fabrique les chasseurs polyvalents Su-30MKI sous licence. La Russie ne fait que livrer de l’aluminium spécial et des pièces en titane. Le groupe indien Hindustan Aeronautics Limited (HAL) a produit plus de 200 Su-30MKI depuis 2000.

    Tags:
    avions furtifs, chasseur, Su-30MKI, Chengdu J-20, Hindustan Aeronautics Limited (HAL), Indian Defence Research Wing, Tibet, Chine, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik