Ecoutez Radio Sputnik
    Le Pentagone

    Le Pentagone dévoile le point faible de la défense américaine

    © AP Photo / Jack Mueller
    Défense
    URL courte
    17342
    S'abonner

    Le système de défense anti-missile américain n'est pas au niveau des menaces actuelles et ne peut pas faire efficacement face aux nouveaux types d'armements que mettent au point certains pays dont la Russie et la Chine, estime le général John Hyten, chef du commandement stratégique américain.

    Les États-Unis doivent développer leur défense anti-missile compte tenu du fait que plusieurs pays continuent à élaborer des armements de plus en plus sophistiqués, écrit The National Interest citant le général, John Hyten, chef du commandement stratégique américain (STRATCOM).

    «Des missiles prolifèrent et leur létalité s'accroît tandis que davantage de pays acquièrent un plus grand nombre de missiles et augment leur sophistication technique surtout pour contrer le système de défense antimissile américain», a-t-il déclaré.

    Le général croit que le danger des missiles modernes est si grand que les tentatives actives pour les intercepter ne suffisent plus. Il a noté qu'après l'effondrement de l'Union soviétique, il n'y avait personne pour s'opposer aux États-Unis, mais aujourd'hui Washington ne devrait pas ignorer le potentiel militaire accru des autres pays.

    «Nous ne pouvons pas réussir en investissant uniquement dans des capacités de défense antimissile actives. Nous devons renforcer et intégrer tous les piliers de la défense antimissile, y compris la capacité à vaincre les missiles adversaires avant leur lancement», a ajouté le général.

    Tags:
    États-Unis, STRATCOM (United States Strategic Command), Pentagone, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik