Ecoutez Radio Sputnik
    Des spetsnaz russes

    The National Interest compare les équipements des forces spéciales russes et américaines

    © Sputnik . Egor Eryomov
    Défense
    URL courte
    8232

    L'US Army et ses forces spéciales ont toujours été équipées de moyens techniques militaires des plus modernes, mais où se situent les armées des autres nations en comparaison? La revue américaine The National Interest a décidé de mettre dos à dos les équipements des spetsnaz russes et ceux des forces spéciales américaines.

    Selon la revue The National Interest, les forces spéciales américaines sont avantagées par leur parc de drones, notamment les drones MQ-Predator et MQ-Reaper. Ces appareils sont capables de porter des armes et d'apporter un appui aérien à l'armée de terre, mais aussi de mettre à jour et de suivre des cibles quasiment 24 heures sur 24 en utilisant des appareils de vision nocturne.

    L'armée russe, elle, a essentiellement recours à des drones capables de découvrir des cibles ou corriger des tirs d'artillerie, sans pour autant être à même de soutenir des spetsnaz au sol, indique la revue.

    Les forces russes disposeraient de drones Forpost et Orlan-10. Le Forpost étant une version russe du drone israélien IAI Searcher Mk 2, il peut être considéré comme analogue au MQ-1 Predator américain. Toutefois, le drone dusse lui n'est pas capable de transporter des armes, ce qui limite ses possibilités d'attaque de troupes au sol.
    L'Orlan-10 avec ses cinq kilos est beaucoup plus léger, mais ses possibilités d'attaque sont réduites par rapport aux drones plus lourds.

    Les forces spéciales américaines sont également équipées d'imageurs thermiques et d'appareils de vision nocturne dernier cri. Ainsi, les jumelles AN/PVS-31 utilisent du phosphore blanc au lieu du phosphore vert, ce qui permet d'obtenir une image plus nette et détaillée.
    Les spetsnaz russes se servent eux d'appareils de vision nocturne NSPU et 1PN93, efficaces pour les positions de défense et pour la surveillance.

    Ainsi, conclut la revue, les spetsnaz russes et les forces spéciales américaines ont des missions différentes. Les troupes russes seront plus efficaces lors d'opérations de défense, tandis que leurs homologues américains seront plus équipés pour des missions plus offensives.

    Lire aussi:

    Drones Predator vs Reaper: les USA ont enfin choisi
    Pigeon voyageur aux ailes de plastique: quels métiers exercent déjà les drones?
    Attaques terroristes des bases russes en Syrie: qui a fourni les drones?
    Tags:
    Orlan-10, MQ-1 Predator (drone), Forces spéciales russes (Spetsnaz), États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik