Défense
URL courte
7407
S'abonner

Une très forte explosion provoquée par une météorite a été détectée le 25 juillet à une altitude de 43 kilomètres au-dessus de la base aérienne américaine de Thulé, dans le nord du Groenland, a annoncé un employé du Jet Propulsion Laboratory de la NASA. Le Pentagone a préféré de ne pas commenter ce fait.

Les militaires américains n'ont aucunement réagi aux informations du Jet Propulsion Laboratory de la NASA selon lesquelles une météorite a explosé le 25 juillet à une altitude de 43 kilomètres au-dessus de la base aérienne américaine de Thulé dont la mission est de contrer des possibles attaques des missiles.

L'explosion, dont la puissance aurait été équivalente à celle de 2,1 kilotonnes de TNT, a été pour la première fois évoquée dans un tweet de l'utilisateur qui se décrivait comme «explorateur de l'espace au Jet Propulsion Laboratory». Cette publication a été ensuite partagée par Hans Kristensen, chef du Projet de l'information sur le nucléaire de la Fédération des scientifiques américains.

​Ce dernier a salué le fait que la base, qui dispose de plus de 2.000 ogives nucléaires, a correctement établi que l'explosion n'avait pas été provoquée par un missile russe.

Le site du Jet Propulsion Laboratory de la NASA indique également qu'un objet qui se déplaçait à une vitesse de 24,4 kilomètres par seconde avait terminé son voyage dans l'espace au-dessus de la base.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Ayant accusé son professeur Samuel Paty d’islamophobie, une élève avoue avoir menti
Tags:
météorite, base aérienne de Thulé, Groenland, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook