Défense
URL courte
11286
S'abonner

Le chasseur russe de quatrième génération Su-35 est nettement supérieur à tous ses homologues occidentaux existants mais sa capacité à se battre sur un pied d'égalité avec les chasseurs furtifs américains de cinquième génération, le F-22 et le F-35, reste incertaine, relate la revue The National Interest.

La revue The National Interest a comparé les chasseurs russes de quatrième génération Su-35 à leurs analogues occidentaux et aux avions de chasse furtifs US de cinquième génération, le F-22 et le F-35.

Ainsi, le média relate que le principal avantage des chasseurs Su-35 est leur grande maniabilité. Elle est possible grâce aux turboréacteurs AL-41F1S qui permettent à l'avion d'attaquer depuis des angles très élevés, d'effectuer des manœuvres complexes ainsi que d'échapper facilement à des missiles ennemis.

L'appareil est en outre capable d'atteindre des vitesses allant jusqu'à 2,25 Mach, peut s'élever à une altitude de 18.000 mètres et a une portée maximale de 4.500 kilomètres.

Selon la revue, parmi les armements du Su-35 l'on retrouve des missiles à tête chercheuse K-77M, des missiles à contrôle infrarouge R-74, des missiles air-air à moyenne et longue portée Р-27 ainsi que des missiles d'une portée extrêmement importante Р-37.

Donc, selon le NI, tous ces facteurs permettent de conclure que le Su-35 dépasse tous ses analogues occidentaux de quatrième génération, donc les chasseurs américains F-15 et les avions de combat multi-rôles européens Eurofighter Typhoon ainsi que les avions de combat omnirôle Rafale développés pour la Marine nationale et l'Armée de l'air françaises.

Cependant, le magazine poursuit qu'il est peu probable que tous les avantages du Su-35 l'aident dans une bataille contre les avions furtifs de cinquième génération américains, le F-22 et le F-35. Néanmoins, le Su-35 peut riposter au F-22 et au F-35 s'il arrive à s'approcher d'eux et à entrer dans sa zone de détection visuelle et infrarouge.

En dépit de tous les arguments ci-dessus, seuls des essais militaires permettront de déterminer quel avion est le meilleur, d'après The National Interest, ajoutant que plusieurs facteurs, dont les armes auxiliaires, le profil de vol et le niveau de formation des pilotes influencent le résultat d'une bataille aérienne.

 

Lire aussi:

Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
«Absurdie», «gardien de prison», «incompétence»: le monde politique réagit aux annonces de Macron
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Tags:
avion, chasseur, Eurofighter Typhoon (avion), Rafale, F-35A, F-22 Raptor, Su-35, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook