Défense
URL courte
Forum international militaro-technique Armée 2018 (11)
10321
S'abonner

Le potentiel de l'industrie de la Défense et le large éventail de matériels militaires, dont le char Armata, permettent à la Russie de disputer aux États-Unis la place de leader dans le domaine de l'exportation d'armements, estime le président de l'agence russe Rosoboronexport, Alexandre Mikheev.

Le premier exportateur d'armes au monde, les États-Unis, risque de céder ce titre à la Russie compte tenu de ses capacités de production.

«Bien sûr, nous avons ces ambitions car notre industrie nous donne la possibilité de le faire. Nous sommes intéressés à ce que quelqu'un soit bousculé de sa place de leadeur dans le domaine», a-t-il déclaré.

Selon lui, plusieurs équipements militaires russes, y compris le char Armata, pourraient être bientôt proposés sur le marché mondial.

«Nous sommes très intéressés par la promotion des véhicules blindés légers. Peut-être qu'à l'avenir, quand cela deviendra possible, nous aurons une version du char Armata pour l'exportation […] Nous élaborons actuellement des programmes pour promouvoir la corvette lance-missiles Karakourt. Nous sommes également en train de promouvoir le char léger flottant Sprut, tout comme les nouveaux systèmes de défense antiaérienne Viking et Tor», a-t-il ajouté.

Dossier:
Forum international militaro-technique Armée 2018 (11)

Lire aussi:

Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Loi Avia: «il est urgent de mettre un coup d’arrêt à ce projet orwellien»
Tags:
exportations, défense, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook