Ecoutez Radio Sputnik
    S-400

    Quels systèmes de défense antiaérienne succéderont aux S-500 russes?

    © Sputnik . Sergei Malgavko
    Défense
    URL courte
    7622

    Les systèmes de défense antiaérienne que la Russie envisage de créer dans le futur se distingueront par d'autres qualités que la portée, a déclaré à la chaîne Zvezda le directeur général d'Almaz-Anteï, Ian Novikov.

    Dans une interview accordée à la chaîne russe Zvezda, le directeur général du consortium Almaz-Anteï, Ian Novikov, a parlé des systèmes de défense antiaérienne qui remplaceront les S-500 à l'avenir.

    «Pour les systèmes du futur, d'autres qualités que la portée sont requises. Une portée de 500 km est suffisante pour chasser les SDCA [Le système de détection et de commandement aéroportés, ndlr]. Mais l'armement de l'avenir [qui succédera aux S-500, ndlr] nécessite d'autres capacités que je ne peux pas dévoiler», a-t-il déclaré.

    Conçu par le consortium Almaz-Anteï, le système de missiles S-500 a une portée de 600 kilomètres et est capable de détecter et frapper simultanément jusqu'à 10 cibles supersoniques.

    Les S-500 doivent surpasser les systèmes S-400 actuellement en service dans l'armée russe, ainsi que les systèmes de missiles américains Patriot Advanced Capability.

    Lire aussi:

    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    L'Iran promet de ne pas se rendre même sous les bombes
    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Tags:
    S-400, S-500, Almaz-Anteï, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik