Ecoutez Radio Sputnik
    la mer de Chine méridionale

    «Liberté de navigation»? La Chine proteste contre les manœuvres de la Royal Navy

    © REUTERS / U.S. Navy/Handout
    Défense
    URL courte
    14382

    La diplomatie chinoise a fait part de son fort mécontentement concernant le passage d’un navire militaire britannique près des îles litigieuses de Paracels. Pékin se déclare prêt à tout afin d’«assurer son intégrité territoriale et sa souveraineté».

    Pékin a fait part de son indignation concernant le passage du navire militaire britannique HMS Albion près des îles Paracels, situées dans la mer de Chine méridionale et contrôlées par la Chine, a déclaré jeudi Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

    «La Chine exhorte vivement le Royaume-Uni à mettre fin à de telles provocations afin de maintenir la stabilité et la paix», a-t-elle déclaré.
    Selon Mme Hua, il s'agit d'une violation «des lois internationales et chinoises».

    Elle a également précisé que la Chine «a l'intention de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer son intégrité territoriale et sa souveraineté».

    Le 31 août, un navire britannique se dirigeant du Japon au Vietnam est passé près des îles Paracels. Selon deux sources proches du dossier citées par Reuters, cette manœuvre défend la «liberté de navigation».

    Fin mai, le ministère de la Défense chinois avait accusé des navires de la Marine des États-Unis qui étaient passés à 12 milles nautiques des îles Paracels contestées d'intrusion dans ses eaux territoriales.

    La Chine et plusieurs pays de la région, notamment le Japon, le Vietnam, Brunei, la Malaisie et les Philippines, contestent les frontières maritimes et les zones de responsabilité en mers de Chine méridionale et orientale. La Chine estime que les Philippines et le Vietnam profitent du soutien des États-Unis pour faire monter la tension dans la région. Les États-Unis affirment que la Chine a créé au moins sept îles artificielles pour élargir ses eaux territoriales et qu'elle transforme ces îles en sites militaires.

    La Chine rejette les accusations américaines, indiquant que ses activités ont un caractère purement pacifique.

    Lire aussi:

    Pékin réagit aux actions des navires militaires US en mer de Chine méridionale
    La tension monte d’un cran en mer de Chine méridionale entre Pékin et Washington
    Deux bombardiers stratégiques US B-1B survolent la mer de Chine méridionale
    Tags:
    navires, ministère chinois des Affaires étrangères, îles Paracels, Mer de Chine méridionale, Royaume-Uni, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik