Ecoutez Radio Sputnik
    Un tir de missile Kalibr contre des positions terroristes en Syrie

    Un amiral américain s’exprime sur le potentiel des missiles de croisière russes Kalibr

    © Sputnik . Ministère russe de la Défense
    Défense
    URL courte
    14973

    L’amiral américain James Foggo a apprécié à leur juste valeur les capacités des nouveaux missiles de croisière russes Kalibr utilisés par Moscou dans son opération antiterroriste en Syrie.

    Les missiles de croisière russes Kalibr, qui équipent entre autres les sous-marins du projet 636 Varchavianka opérant actuellement en mer Noire, ont des performances impressionnantes, a déclaré le commandant de l’United States Naval Forces Europe (COMUSNAVEUR), l’amiral James Foggo.

    «Six nouveaux sous-marins de classe Kilo opèrent dans la région de la mer Noire. Deux d’entre eux ont effectué des missions en mer Méditerranée et ont tiré des missiles Kalibr. Kalibr est un missile impressionnant, un missile de croisière destiné à détruire des cibles terrestres. Tiré depuis n’importe quelle de ces mers, ou de la mer Caspienne, il peut atteindre n’importe quelle capitale européenne», a indiqué l’amiral à Naples lors d’une réunion de l’Atlantic Council, un think-tank américain spécialisé dans les relations internationales.

    Le 22 août dernier, le ministère russe de la Défense a annoncé que des sous-marins et navires russes avaient effectué 100 tirs de missiles Kalibr contre des positions de terroristes en Syrie, frappant au total 166 ouvrages.

    Les missiles de croisière Kalibr, d'une portée de 2.500 km, ont initialement été développés pour les sous-marins nucléaires du projet 885 Iassen. Plus tard, ils ont été adaptés pour les sous-marins diesel-électriques du projet 636 Varchavianka (classe Kilo selon l’Otan) et des navires de surface.

    La Russie a largement utilisé les Kalibr contre les djihadistes en Syrie. Leur première frappe contre les djihadistes a eu lieu le 7 octobre 2015: la frégate 11661K Daghestan et les corvettes Grad Sviyajsk, Veliki Oustioug et Ouglitch ont alors tiré 26 missiles de croisière depuis la mer Caspienne.

    Le système de missiles polyvalent Kalibr (code Otan: SS-N-27 et SS-N-30) existe en deux variantes: l'une tirée à partir de navires de surface (Kalibr-NK, ou Club-N selon l'Otan), l'autre de sous-marins (Kalibr-PL, ou Club-S selon l'Otan). Le système utilise plusieurs types d'ogives selon les missions: lutte antinavire ou attaque au sol. Il est faiblement détectable en raison de son faible diamètre et de l'utilisation d'un revêtement absorbant les émissions radar.

    Lire aussi:

    Mer Caspienne: des navires russes testent des frappes de missiles Kalibr (vidéo)
    Deux sous-marins russes tirent des missiles Kalibr contre Daech en Syrie
    Des missiles russes, dont des Kalibr, frappent Daech trois fois en un mois
    Tags:
    missiles de croisière, Kilo, projet 636 Varchavianka, Kalibr, United States Naval Forces Europe (COMUSNAVEUR), James Foggo, mer Caspienne, Méditerranée, mer Noire, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik