Défense
URL courte
5213
S'abonner

L’armée indienne a de nouveau testé avec succès le missile balistique Agni-I, dont les caractéristiques le rendent capable de porter une charge nucléaire, rapporte Times of India se référant à ses propres sources.

Ce mardi 30 octobre, l'armée indienne a mené à bien un tir d'essai du missile balistique intercontinental Agni-I pouvant être équipé d'une ogive nucléaire, annonce Times of India citant ses sources.

Selon le média, le missile a été lancé depuis l'île Abdul Kalam au large de l'État indien d'Orissa dans le cadre des exercices militaires. Toutes les cibles ont été détruites, précise Times of India toujours selon ses sources.

«Le missile qui a déjà été mis en place au sein des forces armées a prouvé sa performance exceptionnelle du point de vue de portée, de précision et de destruction», précise le média.

Le missile Agni, mis au point par l'Organisation indienne de recherches et du développement de la Défense (DRDO), a été testé pour la première fois le 25 janvier 2002. Actuellement, l'Inde dispose de quatre modifications du missile: Agni —I, d'une portée de 700 km, Agni-II, d'une portée de 2.000 km, Agni-III et Agni-IV, respectivement d'une portée de 2.500 et 3.500 km.

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Tags:
missile, performance, ogives nucléaires, militaires, exercices militaires, armée, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook