Défense
URL courte
9160
S'abonner

Les forces spéciales saoudiennes sont équipées de fusils d'assaut russes AK-103, des images de ces militaires commençant à circuler sur le Web.

L'Armée saoudienne commence de plus en plus à recourir aux fusils d'assaut Kalachnikov, en équipant notamment ses forces spéciales, a déclaré Youri Liamine, un expert militaire, dans une interview accordée au portail Rousskoyé oroujié (Armes russes).

Selon lui, l'Arabie saoudite, qui était pendant longtemps une cliente traditionnelle des armureries occidentales, s'équipe de plus en plus d'armes russes.

«Actuellement, les fusils d'assaut allemands Heckler & Koch G36 et leur modèle plus ancien, le G3, sont largement présents dans le pays. Il y a quelques années, l'Arabie saoudite avait acheté des fusils d'assaut AK-103 russes pour en équiper les unités de ses forces spéciales et de ses parachutistes», a indiqué l'expert.

Récemment, des photos montrant des militaires saoudiens armés d'AK-103 opérant à la frontière avec le Yémen ont été diffusées sur le Net.

​L'année passée, Rosoboronexport et la Compagnie militaro-industrielle saoudienne ont signé un contrat portant sur la fabrication sous licence des AK-103, «mais, pour le moment, il n'y a aucune information sur la réalisation de ce projet», a expliqué l'expert.

Le fusil d'assaut AK-103 utilise des munitions de calibre 7,62x39. Sa cadence de tir est de 600 coups par minute. La vitesse initiale de la balle est de 715 mètres par seconde.

Lire aussi:

Un chien du Raid poignardé par un forcené lors d’une intervention dans les Yvelines
Pfizer va réduire temporairement ses livraisons de vaccin en Europe
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Tags:
AK-103, Rosoboronexport, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook