Ecoutez Radio Sputnik
    T-34

    Course de chars à -20°: Ouralvagonzavod rend hommage à son concepteur de blindés (vidéo)

    © Photo. Mike Peel
    Défense
    URL courte
    6360

    Une course de trois chars de générations différentes a été organisée dans l'Oural russe pour commémorer le 120e anniversaire du concepteur du célèbre T-34, selon la vidéo diffusée sur YouTube par l'Ouralvagonzavod, usine russe qui fabrique les blindés.

    Le jour de l'inauguration du salon international Egypt Defense Expo (EDEX-2018), un de ses participants, le constructeur de chars russes Ouralvagonzavod célèbre le 120e anniversaire de l'éminent concepteur du T-34, Mikhaïl Kochkine.

    L'Ouralvagonzavod a commémoré l'ingénieur militaire d'une manière inhabituelle. Pour la première fois dans l'histoire, l'usine a organisé une course de chars de trois générations différentes — à savoir un T-34, un T-72 et un T-90- sur un polygone situé dans la région russe d'Oural. La course s'est déroulée à la température frigorifiante de moins 20° Celsius.

    Le PDG d'Ouralvagonzavod, Alexandre Potapov, présent au Salon EDEX-2018, a ainsi commenté la célébration du 120e anniversaire de Mikhaïl Kochkine:

    «Mikhaïl Kochkine est sans aucun doute reconnu comme un des créateurs de l'école nationale de construction des chars, alors que son char de la Victoire est le père des chars modernes. Tous les modèles de blindés que nous avons fabriqués après la Seconde Guerre mondiale, ont été inspirés, d'une façon ou d'une autre, par le design et l'expérience de combat du légendaire T-34. En outre, permettez-moi de vous rappeler que le T-34 a été l'un des premiers chars à connaître une large exportation et que l'Égypte a été l'un des premiers pays arabes à en doter son armée».

    Mikhaïl Kochkine a inventé son T-34 en 1939. La simplicité du design et la fiabilité du char sont devenus légendaires au XXe siècle. Jusqu'à présent, le T-34 demeure le char soviétique le plus connu et l'un des meilleurs au monde, en dehors du fait d'être le symbole le plus célèbre de la Seconde Guerre mondiale.

    Les chars de sa dernière version, les T-35-85, équipent encore de nos jours les armées de certains pays. Depuis 1955, ces chars étaient livrés en Égypte, ainsi qu'un autre matériel militaire.

    L'Ouralvagonzavod participe au Salon EDEX-2018 au sein de l'exposition commune avec Rosoboronexport.
    Les deux autres participants à la «course de l'Oural», les chars dernier cri le T-72 et le T-90 seront présentés à l'exposition de l'Ouralvgonzavod, au Centre international des expositions du 3 au 5 décembre.

    Lire aussi:

    Rapides, performants, gros: les 10 chars les plus spécifiques de l’histoire (photos)
    «Une surprise mortelle»: le char soviétique T-34 vu par un média allemand
    Le char T-90A pris par Daech ne sauvera pas les terroristes
    Tags:
    T-34, Uralvagonzavod, Oural
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik