Ecoutez Radio Sputnik
    Chengdu J-20

    L'US Air Force a fabriqué une réplique du chasseur chinois J-20 pour des entraînements

    © REUTERS / Stringer
    Défense
    URL courte
    17834

    Les forces aériennes américaines ont confirmé l'utilisation d'une réplique grandeur nature d'un avion de chasse chinois Chengdu J-20 à des fins d'entraînement.

    Une étrange photo parue sur la Toile la semaine dernière, qui semblait montrer un avion furtif chinois Chengdu J-20 posé sur une base aérienne américaine, a suscité bien des discussions parmi les internautes. Selon le portail The Aviationist qui a publié ce cliché, il a été pris à l'aéroport international de Savannah/Hilton Head (SAV) en Géorgie.

    L'US Air Force a fini par confirmer l'existence de l'appareil, tout en indiquant qu'il s'agissait d'une réplique grandeur nature utilisée à des fins d'entraînement.

    En février dernier, les Forces aériennes chinoises ont fait savoir que le Chengdu J-20 était désormais apte à participer à des missions de combat. Selon leur porte-parole Shen Jinke, le chasseur doit «améliorer sa capacité de combat globale» ce qui lui permettra de «mieux défendre la souveraineté, la sécurité et l'intégrité territoriale de la Chine».

    Grâce à un rayon d'action de 3.200 kilomètres et un plafond opérationnel de 20.000 mètres, le J-20 est notamment capable de frapper de loin avec des missiles air-air PL-15. Dans le cas d'un conflit conventionnel, il pourrait ainsi détruire, à longue distance, des avion-ravitailleurs, de commandement et de contrôle.

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Trompée» par son amoureux français, Pamela Anderson rompt sa relation et se confie sur ce «monstre»
    Tags:
    avions militaires, entraînements, réplique, avions furtifs, Chengdu J-20, US Air Force, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik