Ecoutez Radio Sputnik
    La réalisation du projet du canal caspien permettrait à la marine militaire russe d’entrer dans les eaux de l’océan Indien

    Marine russe: les USA concentrent leurs armes de haute précision aux frontières russes

    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    Défense
    URL courte
    205915

    Les États-Unis sont en train de muscler leur présence près des frontières maritimes russes, augmentant le nombre de systèmes stratégiques de haute précision, selon un haut responsable militaire.

    Les États-Unis augmentent le nombre de leurs systèmes stratégiques d'armes conventionnelles de haute précision dans les zones maritimes adjacentes à la Russie, a annoncé le commandant en chef de la Marine russe, l'amiral Vladimir Korolev dans une interview accordée au journal Krasnaïa Zvezda.

    «En 2019, la Marine russe marquera sa présence compte tenu du nombre brutalement accru d'exercices des États-Unis et de l'Otan tenus près des frontières de la Fédération de la Russie, du déploiement de systèmes marins de DCA et de systèmes stratégiques d'armes de haute précision », a déclaré l'amiral. Il a précisé qu'actuellement, près de 100 navires russes étaient présents dans les mers.

    Le 22 décembre, le magazine allemand Telepolis a affirmé que les actions des États-Unis «visant à assurer la liberté de navigation » dans les régions de l'Arctique appartenant à la Russie, pourraient provoquer un incident pareil à celui du détroit de Kertch. Selon le magazine, Moscou renforce petit à petit le contrôle sur ses eaux côtières pour des raisons économiques et militaires. Notamment, depuis 2013, la Russie déploie en Arctique des nouvelles bases maritimes et aériennes, construit de nouveaux brise-glaces et sous-marins, faisant plus significative sa présence dans la région.

    Début décembre, le destroyer américain USS McCampbell avait navigué à «proximité immédiate» de la base de la Flotte russe du Pacifique. Le porte-parole de la Marine américaine avait alors déclaré que l'USS McCampbell naviguait dans les environs du golfe de Pierre-le-Grand «pour contester les prétentions maritimes excessives de la Russie et faire respecter les droits, libertés et utilisations licites de la mer par les États-Unis et d'autres nations».

    Le porte-parole de la Défense russe, Igor Konachenkov, avait signalé à ce propos que le navire américain ne s'était pas approché des côtes russes à moins de 100 km et que sa route avait été surveillée par un navire et les avions de la Flotte russe du Pacifique.

    Le 25 novembre, trois navires de la Marine ukrainienne avaient violé l'espace maritime russe en mer Noire, près du détroit de Kertch. Selon le département du FSB de Crimée, ils effectuaient des manœuvres dangereuses et refusaient d'obtempérer aux ordres des gardes-côtes. Vers 19h00, heure de Moscou (17h00 heure de Paris), les vaisseaux avaient entrepris une nouvelle tentative d'effectuer des actions illégales dans les eaux territoriales russes. Les gardes-côtes russes avaient alors eu recours aux armes pour les arrêter. Les autorités russes ont interpellé 24 militaires ukrainiens dont deux agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU). Selon le FSB, ces agents se trouvaient à bord pour coordonner cette action.

    La Russie a qualifié l'incident de «provocation» et ouvert une enquête pour violation de sa frontière.

    Lire aussi:

    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Un hôtel UK s’est effondré à cause d'un important incendie – images
    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    Tags:
    Marine russe, Vladimir Korolev, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik