Ecoutez Radio Sputnik
    Le chasseur américain F-35

    Conscient de leurs faiblesses, le Pentagone déclassera ses F-35B bien plus tôt que prévu

    © AP Photo / Rick Bowmer
    Défense
    URL courte
    23503
    S'abonner

    La durée de service des chasseurs de 5e génération américains F-35B s'est avérée être beaucoup plus courte qu'elle n'avait été prévue par les ingénieurs de Lockheed Martin, indique un rapport du Pentagone qui révèle un nombre important de problèmes concernant ces avions.

    Les données des essais de durabilité indiquent que la durée de service des jets F-35B de Lockheed Martin est «bien inférieure» à celle prévue qui devait atteindre les 8.000 heures de vol, selon un nouveau rapport du directeur des essais du Pentagone, Robert Behler.

    Dans ce document, on apprend que certains jets devront être retirés du service dès 2026, après avoir passé seulement 2.100 heures en vol. En outre, on ne distingue pas de tendance à la hausse de la disponibilité des aéronefs pour les entraînements ou les missions de combat. Elle est en effet restée identique au cours des trois dernières années.

    Ainsi le taux de disponibilité moyen des avions en question n'a pas atteint la «valeur ciblée de 60% », ce qui est également «bien inférieur au taux prévu de 80%», qui est nécessaire pour l'efficacité des essais et la formation des pilotes, indique le rapport.

    En outre, les tests de cybersécurité des aéronefs en 2018 montrent, selon le document, que certains points faibles découverts précédemment «n'ont toujours pas été corrigés». Le système d'information logistique autonome (ALIS) «conçu pour améliorer l'efficacité des opérations de maintenance et de vol» ne fonctionne «pas encore comme prévu», peut-on lire dans le rapport.

    Enfin, les tests de tir montrent une précision «inacceptable» du canon air-sol qui équipe les chasseurs, apprend-on également dans ce document.

    Le F-35 Lightning II est un projet d'avion multirôle de cinquième génération conçu par le Pentagone et développé depuis 1996 par le constructeur Lockheed Martin. Le programme de développement a accumulé un important retard par rapport au calendrier initial et occasionné un important dépassement de budget.
    En 2018, 300 appareils ont été livrés, bien qu'aucun d'entre eux ne soit vraiment opérationnel, et que le constructeur reconnaisse l'existence de nombreux problèmes techniques.

    Tags:
    F-35B, Lockheed Martin, Pentagone, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik