Ecoutez Radio Sputnik
    S-300

    Dépenses militaires en 2018: la Russie laisse sa place à la France dans le top 5

    © Sputnik . Vladislav Belogrud
    Défense
    URL courte
    334912

    Pour la première fois depuis 1988, la Russie ne figure pas parmi les cinq pays au plus gros budget militaire, indique un rapport de l’institut SIPRI. Les dépenses militaires ont cependant bondi au niveau mondial à cause des programmes de défense des États-Unis et de la Chine. Désormais, la France occupe la 5e place.

    Le total des dépenses militaires mondiales s'élève à 1.822 milliards de dollars en 2018, soit une augmentation de 2,6% par rapport à 2017, selon les nouvelles données du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) publiées le 29 avril.

    Il s'agit du plus haut niveau de dépenses depuis 1988, souligne le rapport. C'est également la deuxième année consécutive que ces dépenses augmentent, note le SIPRI. «Les dépenses mondiales sont désormais 76% supérieures au niveau le plus bas de l'après-guerre froide en 1998», précise le document.

    Cette hausse s'explique par l'augmentation des achats militaires par les États-Unis et la Chine, qui ont concentré la moitié des dépenses militaires mondiales, selon le SIPRI. En 2018, les États-Unis ont consacré à l'armement 649 milliards de dollars, soit autant que l'ensemble des huit autres plus gros budgets mondiaux. Il s'agit de la première hausse des dépenses américaines en sept ans. La Chine arrive en deuxième position, devant l'Arabie saoudite, l'Inde et la France. Pour la première fois, la Russie ne figure pas dans le top cinq.

    Plusieurs pays d'Europe centrale et orientale ont aussi fortement augmenté leurs dépenses militaires en 2018: la Pologne de 8,9% (11,6 milliards de dollars), l'Ukraine de 21% (4,8 milliards). Les dépenses de la Bulgarie, de la Lettonie, de la Lituanie et de la Roumanie sont passées de 18% à 24% en 2018, selon le rapport.

    Les dépenses militaires de la Russie, qui est perçue comme une menace en Europe centrale et orientale, ont cependant diminué au cours des deux dernières années, précise Pieter Wezeman, chercheur au SIPRI. Elles se classent 6es au niveau mondial en 2018 (61,4 milliards de dollars) et ont diminué de 3,5% par rapport à 2017, selon lui.

    En 2018, les dépenses militaires mondiales ont représenté 2,1% du produit intérieur brut (PIB) mondial, soit l'équivalent de 239 dollars par personne, ajoute le rapport.

    En 2017, ces dernières se sont élevées à 1.739 milliard de dollars. Après les États-Unis venaient la Chine, l'Arabie saoudite, la Russie, l'Inde et la France.

    Le SIPRI est un institut d'études stratégiques fondé en 1966. Sa tâche est d'effectuer des études scientifiques au sujet de l'importance des conflits et de la coopération pour la paix mondiale, dans le but de contribuer à la compréhension des conditions nécessaires à la résolution pacifique des conflits internationaux et à une paix durable.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    dépenses militaires, défense, budget militaire, SIPRI, Pieter Wezeman, Chine, Pologne, France, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik