Ecoutez Radio Sputnik
    USS Abraham Lincoln

    Deux autres navires de guerre américains entrent dans le golfe Persique

    © AP Photo / Hassan Ammar
    Défense
    URL courte
    4312131

    Le renforcement de la présence militaire américaine dans la région du Golfe continue. Le Pentagone vient d’y envoyer deux autres bâtiments de guerre, pourvus notamment de missiles de croisière Tomahawk, en supplément des navires qui y sont déjà déployés.

    Deux destroyers américains équipés de missiles guidés sont entrés le 16 mai dans le golfe Persique, relate le site d’informations maritimes USNI News.

    Les deux destroyers de classe Arleigh Burke, le McFaul et le Gonzalez, pouvant porter chacun jusqu’à 90 missiles de croisière Tomahawk et des missiles d’autres types, sont déjà entrés dans le Golfe, selon la source.

    En outre, un navire d’assaut amphibie Kearsarge sur lequel peuvent être déployés de 20 à 30 avions et hélicoptères dont des chasseurs de cinquième génération F-35B est déjà déployé au large des Émirats arabes unis, à l’entrée du Golfe.

    Le groupe aéronaval du porte-avions Abraham Lincoln de classe Nimitz est déployé au large d’Oman.

    L’USS Arlington, capable d’embarquer près de 700 militaires et 14 véhicules et armé d’une batterie de missiles Patriot, a également été envoyé au Moyen-Orient, «en réaction à des indications sur une amélioration des préparatifs des Iraniens pour mener des opérations offensives contre les forces américaines et nos intérêts», selon le Pentagone.

    Les tensions entre Washington et Téhéran se sont accrues depuis l'annonce par Donald Trump, en mai dernier, du retrait des États-Unis de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien et le rétablissement progressif des sanctions économiques visant l'Iran.

    Lire aussi:

    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    L'Iran promet de ne pas se rendre même sous les bombes
    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Tags:
    Tomahawk, USS Abraham Lincoln, Iran, destroyer, défense, États-Unis, Pentagone, Golfe persique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik