Ecoutez Radio Sputnik
    Le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki

    Un sous-marin russe baptisé «arme du Jugement dernier» par le National Interest

    © Photo. Service de presse Sevmach
    Défense
    URL courte
    1815610
    S'abonner

    Le sous-marin nucléaire stratégique russe Iouri Dolgorouki a été surnommé par la revue américaine le National Interest «arme du Jugement dernier».

    Dans un article publié samedi 12 octobre, le National Interest s’est intéressé au sous-marin nucléaire stratégique russe Iouri Dolgorouki de la classe Boreï, le qualifiant de «véritable arme du Jugement dernier».

    La revue américaine a rappelé le lancement réussi de quatre missiles balistiques Boulava effectué par le croiseur sous-marin Iouri Dolgorouki depuis la mer Blanche sur une cible située sur le polygone de Koura au Kamtchatka à la fin du mois de mai 2018.

    Le missile Boulava a une trajectoire de vol très sophistiquée ce qui rend difficile son interception. Ces missiles peuvent esquiver une quarantaine de frappes de défense aérienne.

    En comparant le sous-marin russe avec ses homologues aux États-Unis, en Chine, en France, au Royaume-Uni et en Inde, la revue note que le sous-marin Iouri Dolgorouki sera en mesure d'accomplir en temps de guerre sa tâche de destruction des villes ennemies, même si les autres forces nucléaires du pays sont détruites.

    Le K-535 Iouri Dolgorouki, du projet 955 Boreï, est le premier sous-marin nucléaire lanceur d'engins de nouvelle génération en service dans la Marine russe.

    Tags:
    défense, armes nucléaires, nucléaire, The National Interest, sous-marin, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik