Défense
URL courte
1816111
S'abonner

Le sous-marin nucléaire stratégique russe Iouri Dolgorouki a été surnommé par la revue américaine le National Interest «arme du Jugement dernier».

Dans un article publié samedi 12 octobre, le National Interest s’est intéressé au sous-marin nucléaire stratégique russe Iouri Dolgorouki de la classe Boreï, le qualifiant de «véritable arme du Jugement dernier».

La revue américaine a rappelé le lancement réussi de quatre missiles balistiques Boulava effectué par le croiseur sous-marin Iouri Dolgorouki depuis la mer Blanche sur une cible située sur le polygone de Koura au Kamtchatka à la fin du mois de mai 2018.

Le missile Boulava a une trajectoire de vol très sophistiquée ce qui rend difficile son interception. Ces missiles peuvent esquiver une quarantaine de frappes de défense aérienne.

En comparant le sous-marin russe avec ses homologues aux États-Unis, en Chine, en France, au Royaume-Uni et en Inde, la revue note que le sous-marin Iouri Dolgorouki sera en mesure d'accomplir en temps de guerre sa tâche de destruction des villes ennemies, même si les autres forces nucléaires du pays sont détruites.

Le K-535 Iouri Dolgorouki, du projet 955 Boreï, est le premier sous-marin nucléaire lanceur d'engins de nouvelle génération en service dans la Marine russe.

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Quatre policiers blessés par balles lors d’émeutes à Saint-Louis, un autre touché à la tête à Las Vegas - vidéos
Tags:
défense, armes nucléaires, nucléaire, The National Interest, sous-marin, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook