Défense
URL courte
618518
S'abonner

Le journal Washington Times a fait état du tir d’un missile balistique capable de frapper les États-Unis depuis un sous-marin chinois déployé en mer Jaune.

Un sous-marin de la Marine chinoise a procédé à un tir d’essai d’un missile balistique capable d’atteindre tout point situé sur le territoire des États-Unis, rapporte le Washington Times citant des sources au sein du Pentagone.

Selon les interlocuteurs du journal, le lancement d’un missile JL-3 a été effectué dimanche 22 décembre depuis un sous-marin de la classe Jin se trouvant dans la baie de Bohai, dans la partie nord-ouest de la mer Jaune. Au moment du tir, le submersible se trouvait bien sous l’eau.

Aucun détail n’est communiqué

Le lancement du missile a été détecté par des satellites de reconnaissance américains, affirme le quotidien sans fournir plus de détail. On ignore s’il s’agit d’un test réussi.

Le Washington Times souligne que le tir chinois a été effectué sur fond d’informations selon lesquelles les services de renseignement américains s’attendaient au lancement d’un missile à longue portée en Corée du Nord.

En octobre dernier, la Chine avait dévoilé son nouveau missile balistique intercontinental Dong Feng-41 lors d’un défilé militaire à l’occasion du 70e anniversaire de la République populaire. D’une portée de plus de 12.000 kilomètres, l’engin a été développé depuis les années 1980, tandis que ses tests ont débuté en 2012.

Lire aussi:

Contrat rompu avec l’Australie: «coup dans le dos» pour les élus, «déception modérée» pour la CGT
Les soignants et pompiers non vaccinés résistent malgré les premières sanctions de Véran
«Éric Zemmour continue de me harceler», affirme la chroniqueuse Hapsatou Sy
Tags:
Pentagone, Chine, États-Unis, missiles balistiques, sous-marin, DF-41 (missile), Corée du Nord, mer Jaune
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook