Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA COOPERATION DANS LE DOMAINE DE L'ENERGIE A L'ORDRE DU JOUR DU SOMMET RUSSO-JAPONAIS

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 9 janvier. /RIA-Novosti/. L'élaboration d'un programme de développement de la coopération dans le domaine de l'énergie dont l'idée a été formulée par la Russie au cours du sommet d'Irkoutsk en mars 2001 est l'un des sujets inscrits à l'ordre du jour du sommet russo-japonais à Moscou, selon une source au Kremlin.

    Les entretiens porteront également sur la création de mécanismes organisationnels d'assistance aux échanges bilatéraux et aux investissements et sur la recherche de moyens de parvenir à d'autres ententes dans les domaines du nucléaire civil, du transport, des télécommunications, de la technologie informatique, de l'espace.

    La tendance à la baisse affichée depuis ces dernières années par les échanges commerciaux entre la Fédération de Russie et le Japon (ils sont passés de 6 milliards environ à un peu plus de 4 milliards par an) fera également l'objet d'une discussion. La situation qui se crée dans ce domaine demande des efforts énergiques des deux pays pour porter les rapports économiques à un niveau répondant au potentiel existant. Il est nécessaire notamment d'élaborer des mesures efficaces pour encourager le commerce, rendre le climat propice à l'investissement et faire avancer des projets de coopération concrets, selon la même source.

    Les deux pays ont besoin de schémas d'échanges nouveaux répondant à leurs réalités politiques et économiques contemporaines. Il importe de décider quel soutien les gouvernements doivent apporter aux milieux d'affaires des deux pays pour les intéresser davantage à coopérer les uns avec les autres. La visite que le premier ministre japonais doit effectuer à Khabarovsk signalera de façon convainquante aux milieux d'affaires japonais les possibilités qui existent pour activer leurs relations avec la Sibérie et l'Extrême-Orient russe, estiment les représentants du Kremlin.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik