Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE GROUPE DE TRAVAIL DE L'OMC SE REUNIT A GENEVE POUR EXAMINER DES CONDITIONS CONCRETES D'ADMISSION DE LA RUSSIE A CETTE ORGANISATION

    Economie
    URL courte
    0 0 01
    GENEVE, 27 janvier. /De notre correspondant Boris TARASSOV/. Un nouveau round de négociation sur l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce démarre ce lundi à Genève.

    Il ouvre une nouvelle étape, celle de la rédaction détaillée du rapport final du Groupe de travail, selon des sources diplomatiques.

    Cette session se déroulera du 27 janvier au 2 février, "essentiellement dans un régime informel". Les premiers quatre jours seront réservés au débat sur la dernière version du rapport, y compris sur les conditions d'admission de la Russie, compte tenu de ses réponses aux questions surgies lors des négociations précédentes.

    L'entente sur cette forme de travail était intervenue en décembre 2002 lorsqu'il a été décidé de tenir trois réunions au cours du première trimestre (janvier, début mars et début avril).

    Dans le cadre de la session actuelle, des rencontres "par intérêts" sont prévues avec certaines délégations et des groupes de délégations pour mettre au point les dispositions du rapport final, dont les engagements de la Russie, pour le présenter ensuite à l'examen des membres du Groupe de travail dans lequel 64 pays sont représentés.

    Parallèlement, la délégation russe continuera ses négociations bilatérales sur les tarifs (avec treize à quinze pays) à et sur services (avec dix à douze pays), notamment avec les principaux partenaires commerciaux : les Etats-Unis, l'Union européenne, le Canada et le Japon.

    Jeudi, à une réunion formelle, le Groupe de travail dressera le bilan de ce round de négociations. Les pourparlers bilatéraux se poursuivront jusqu'au 2 février.

    La délégation russe est conduite par le vice-ministre du Développement économique et du Commerce Maxime Medvedkov. Elle est composée de responsables et d'experts des administrations concernées.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik