Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE SUJET DE LA RUSSIE N'EST PLUS UN PROBLEME A EXAMINER AU FORUM DE DAVOS

    Economie
    URL courte
    0 0 10
    DAVOS (Suisse), 28 janvier (RIA-Novosti). Le sujet de la Russie "n'est plus un problème à examiner" au forum de Davos. Cet avis est émis par les participants occidentaux et russes au Forum économique mondial de Davos qui a pris fin mardi.

    L'intérêt des milieux d'affaires occidentaux pour la Russie dans son ensemble et pour son économie est devenu pragmatique, parce qu'il est maintenant dicté par le désir non pas d'entendre une sensation, mais d'apprendre plus en détail les possibilités du business et de l'investissement dans l'économie russe. C'est ce qu'a notamment déclaré à RIA-Novosti le président d'une grande compagnie financière britannique.

    Le sénateur Mikhail Marguelov estime que le temps est révolu où il fallait effectuer un "débarquement russe" aux forums internationaux à l'instar de celui de Davos pour expliquer ce qui se produit dans notre pays. "La Russie est transparente, tout le monde voit ce que nous faisons, quel est notre président et quelle est sa politique", a-t-il fait remarquer.

    De l'avis du conseiller du président russe pour les problèmes économiques Andrei Illarionov, à Davos-2003, "le sujet de la Russie n'a rien à voir avec ce qu'on appelle le groupe de problèmes et de conflits à discuter. L Russie a été rapportée aux sujets ayant trait à la politique et à l'économie de pays comme l'Allemagne, la France et l'Espagne, a-t-il fait remarquer.

    Les hommes d'affaires russes qui ont participé au forum estiment que Davos n'a pas perdu pour eux de son importance du point de vue des dialogues avec les partenaires étrangers, de la meilleure compréhension de la situation sur les marchés mondiaux et de la recherche des possibilités d'étendre son activité. Comme l'a déclaré à RIA-Novosti Andrei Kostine, président du Conseil d'administration de la Vneshtorgbank, le temps est révolu où Davos était l'un des lieux prestigieux des rencontres, pour l'essentiel, entre les représentants de l'élite économique russe. A présent, c'est un dialogue intense et pratique sur le business, sur l'activité bancaire et financière des représentants russes avec leurs collègues étrangers.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik