Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    L'UNION EUROPEENNE PRECONISE LA POURSUITE DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA CENTRALE NUCLEAIRE NORD-COREENNE

    Economie
    URL courte
    0 10
    TOKYO, 12 février /de notre correspondant Ivan ZAKHARTCHENKO/. Les pays de l'Union européenne ont fait savoir leur désaccord avec la politique que les Etats-Unis appliquent à l'égard de la Corée du Sud, tout comme à l'égard de l'Irak. Leur position a été annoncée ce mercredi par le Haut commissaire de l'Union européenne pour la politique extérieure et la sécurité, Javier Solana, en visite à Séoul. Le chef de la diplomatie européenne n'a pas soutenu les Etats-Unis qui cherchent à ôter par contrainte à la Corée du Nord son droit de réaliser un programme nucléaire pacifique.

    Javier Solana a déclaré que le Conseil de sécurité de l'ONU ne devrait pas adopter des décisions susceptibles d'aggraver la tension dans la péninsule de Corée. En même temps, il est nécessaire, à son avis, de continuer la construction en RDPC de sa centrale nucléaire équipée de réacteurs à l'eau légère.

    C'est le non-respect des délais de sa construction qui a servi de prétexte à Pyongyang pour revenir à son programme nucléaire jusque-là gelé. Les Etats-Unis qui s'étaient engagés en 1994 à réaliser ce projet ont cessé de le financer et ont voulu remplacer les sources d'énergie nucléaire par des usines thermiques en Corée du Nord.

    Lire aussi:

    Au seuil de la guerre nucléaire: la psychologie des aspirations de Pyongyang
    Contacts Kim-Trump prévus: une chance de percée ou la reprise d’une longue routine?
    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik