Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA COOPERATION AVEC LES PAYS DE LA CEI ET DE LA CEEA EST LE GAGE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE LA RUSSIE

    Economie
    URL courte
    0 0 01
    MOSCOU, 17 février /de notre correspondante Olga Lipitch/. Vu la nouvelle situation géopolitique en Europe et dans le monde, la Russie a besoin d'"un programme sûr de développement de la sécurité économique compte tenu de sa coopération avec les pays de la Communauté des Etats indépendants et de la Communauté économique eurasiatique", a déclaré Vadim Goustov, chef de la commission pour les pays de la CEI du Conseil de la Fédération.

    Le développement de nombreuses branches économiques, de l'industrie et de la science dans les pays de l'ex-URSS "est impensable sans une coopération de ces pays". Par exemple, un développement efficace de la branche spatiale et de l'aéronautique n'est possible que dans le cadre d'une coopération spécialisée de deux ou trois Etats de la CEI.

    L'espoir d'une union économique dans le cadre de la CEEA (Russie, Biélorussie, Kazakhstan, Tadjikistan, Kirghizie) est né ces dernières années, a noté le sénateur, soulignant que la plupart des marchandises produites sur le territoire de l'ex-URSS ne sont pas compétitives sur le marché mondial. "De nouveaux systèmes économiques globaux sont en création dans le monde et si dans les années qui viennent nous ne réalisons pas une union économique, certains Etats de la CEI seront tout simplement adaptés à la mise en oeuvre des objectifs qui se posent aux pays de l'UE".

    Tout particulièrement, Vadim Goustov a indiqué que des pays comme l'Ukraine et la Moldavie "auront un avenir économique difficile" s'ils n'entrent pas dans les unions économiques en création sur le territoire de l'ex-URSS (les deux pays possèdent aujourd'hui le statut d'observateurs au sein de la CEEA).

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik