Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE SECRETAIRE GENERAL DE LA CEEA : LA COMMUNAUTE MET L'ACCENT SUR L'ECONOMIE REELLE

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 4 mars /par le commentateur de RIA-Novosti Viktor Litovkine/. Le secrétaire général de la Communauté économique eurasiatique, Grigori Rapota, a déclaré que, dans ses efforts, l'organisation met l'accent sur l'économie réelle.

    Commentant le bilan du conseil inter-Etats de la Communauté qui a pris fin le week-end dernier, il a indiqué dans une interview à RIA-Novosti mardi qu' "instituant la Communauté nous nous sommes fixé pour objectif de créer un espace énergétique et de transports commun, de trouver des points d'impacts en agriculture et dans l'agro-industriel et de régler le problème de la migration".

    L'an dernier, les outils nécessaires ont été créés, a poursuivi le secrétaire général de la Communauté. "Nous avons les conseils pour la politique énergétique et de transports, des plans d'actions dans ces domaines ont été approuvés. Les chefs des Cinq ont approuvé l'idée d'une alliance de gaz, d'un système hydro-énergétique unique, d'un marché des valeurs unique. Un travail pratique est mené dans toutes ces directions".

    "Si, dans le cadre de la CEEA, on réussit par exemple à réaliser le projet de système hydro-énergétique unique, cela garantira à tous ses membres et à la Russie des tarifs d'électricité moins chers", a noté Grigori Rapota.

    Quatre centrales hydro-électriques non achevées se trouvent en Asie centrale - les centrales de Rogoun et de Sangtoudine (Tadjikistan), deux centrales de Kambarat (Kirghizie). Leur achèvement exige d'importants investissements. Pourtant, le lancement de ces centrales donnera de l'énergie bon marché non seulement aux pays d'Asie centrale mais aussi au Sud de la Russie, selon Grigori Rapota.

    Le Conseil des chefs d'Etat de la Communauté se réunira fin avril à Douchanbé, capitale du Tadjikistan. A son ordre du jouir, des accords sur le marché des valeurs, sur les crédits, sur la protection du marché intérieur et le non recours aux mesures antidumping, 20 points au total.

    Encore un pays y serait admis à la Communauté : l'Arménie rejoindra l'Ukraine et la Moldavie, pays observateurs, et Erevan a déjà déposé sa demande d'admission, a annoncé Grigori Rapota. La Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, a Kirghizie et le Tadjikistan font partie de la Communauté économique eurasiatique.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik