Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE DEVELOPPEMENT DE L'INDUSTRIE PORTUAIRE CONSOLIDE LES POSITIONS ECONOMIQUES ET GEOPOLITIQUES DE RUSSIE

    Economie
    URL courte
    0 111
    MOSCOU, 5 mars /de notre correspondante Elena Fedorova/. En 2002, le développement de l'industrie portuaire a permis de consolider substantiellement les positions économiques et géopolitiques de Russie, surtout dans le Nord-Ouest et sur la Caspienne, a déclaré mercredi le ministre russe des Transports Sergueï Frank intervenant devant les responsables du ministère.

    Des complexes portuaires d'une capacité totale de 4 millions de tonnes ont été construits et mis en exploitation l'an dernier, a-t-il noté. L chiffre d'affaire des ports russes a augmenté en un an de près d'un tiers et leur rôle de "fenêtres commerciales" de Russie sur l'économie mondiale ne cessera de croître, a souligné Sergueï Frank. Grâce aux projets réalisés ces deux ou trois dernières années, a-t-il poursuivi, la Russie a considérablement consolidé son indépendance sur le plan des exportations, près de 75% de ses exportations par mer étant traités dans les ports russes.

    Néanmoins, la branche a abordé la limite, au-delà de laquelle la pénurie et l'utilisation non efficace des capacités portuaires et des infrastructures afférentes risquent d'imposer des restrictions réelles aux exportations, surtout de pétrole, de produits pétroliers, de céréales et de charbon. Les déséquilibres actuels s'expliquent à plus d'un titre par le fait que l'économie soviétique se développait compte tenu des besoins de la défense, alors que le commerce extérieur était orienté sur les voisins les plus proches, a indiqué Sergueï Frank, ajoutant que les marchés globaux exigent tout autre système de communications.

    Le ministre a proposé d'élaborer un plan dans lequel les perspectives du développement des infrastructures de transport soient liées à l'avenir des forces productives nationales et du commerce extérieur.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik