Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    D'ICI A 2005 LA NOTE DE CREDIT DE LA RUSSIE PEUT ETRE RELEVEE

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 12 mars. /De nos correspondants Alexandre IVACHTCHENKO et Elena FEDOROVA/. La note de crédit de la Russie peut être relevée et rendue attrayante pour les investisseurs, a estimé mercredi dans son intervention à une réunion des responsables du ministère des Finances, le vice-premier ministre et ministre des Finances Alexéi Koudrine.

    Dans les documents diffusés à l'issue de la réunion, on peut lire qu'après le relèvement des notes de crédits souverains à long terme de la Russie d'un degré en 2002 sa note en décembre dernier était de deux degrés seulement inférieure à celle d'investissement. De l'avis des experts du ministère des Finances, c'est le résultat des tendances positives observées dans le développement économique du pays et de la croissance permanente des principaux indices macro-économiques.

    Ainsi, les réserves de change de l'Etat se sont accrues d'un tiers environ durant l'année écoulée pour atteindre 47,8 milliards de dollars à la fin de 2002. Cette croissance a été pour beaucoup due au maintien de la situation économique extérieure favorable.

    Malgré l'accroissement annuel des réserves de change (de plus de 13,3 milliards de dollars) et de la base monétaire (de 30,4%), l'inflation a pu être refrénée : elle est passée de 20,2% en 2000 à 15,1% en 2002. La réduction en 2002 du taux de refinancement qui a glissé de 25 à 21% a permis de diminuer le coût des crédits des banques commerciales et de rendre les crédits bancaires plus accessibles. Le montant des crédits consentis par les banques à l'économie l'année dernière a augmenté de 15,7%.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik