Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA RUSSIE PRETE A DEFENDRE SON MARCHE AGRICOLE

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    BRUXELLES, 14 mars (RIA-Novosti). Le gouvernement russe est déterminé à défendre le marché agricole national contre les produits subventionnés européens, notamment les produits laitiers, a annoncé vendredi à Bruxelles le premier vice-ministre de l'agriculture Sergueï Dankvert qui a conduit une délégation russe à la 3e session du sous-comité agricole du Comité pour la coopération Russie-UE. La délégation russe a prévenu que "les mesures de rétorsion peuvent reprendre à tout moment en fonction des résultats d'un monitorage en cours", a-t-il dit.

    D'ici fin mars ou début avril, la Russie élaborera ses propositions en matière d'importation de laits et fromages. "Notre objectif est de contingenter le nombre maximum de produits puisque les limites qualitatives s'avèrent plus efficaces que les droits de douane", a fait remarquer Sergueï Dankvert. "Si les importations modifient les prix, les mesures de protection seront automatiquement relancées, a-t-il poursuivi. Une fois que nous réduisons les importations de moitié, nous pourrons ajouter au cheptel russe un million de têtes de bétail".

    La Russie importe annuellement de 5 à 6 millions de tonnes de produits laitiers, de préférence en provenance des Quinze. En 2002, les pertes subies par les producteurs russes se sont chiffrées à 24%, compte tenu de l'inflation, et la production brute de lait a pour la première fois progressé de 560 000 tonnes.

    Lire aussi:

    Quand un «fromage de l'amitié» est plus fort que les sanctions et l’embargo!
    Pour garder la ligne, mangez du fromage!
    Trois ans d’embargo alimentaire: avantages, inconvénients et perspectives pour la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik