Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    MOSCOU NE DOIT PAS FAIRE UN DRAME DE L'AMENDEMENT DE LA CHAMBRE DES REPRESENTANTS DU CONGRES AMERICAIN CONCERNANT LA RUSSIE

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 4 avril (de notre correspondante Galina Filippova). Constantin Kossatchev, vice-président du Comité des affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe), estime que Moscou "ne doit pas faire un drame" de l'amendement au projet de loi sur le financement de la campagne irakienne adopté par la chambre des représentants du congrès américain. Ce document stipule que "les sociétés de nationalité française, allemande, russe et syrienne ne pourront répondre aux appels d'offre pour la fourniture de biens et de services dans le cadre de contrats de reconstruction de l'Irak financés avec des deniers américains".

    "Pour nous, la crise irakienne n'a jamais été un moyen de gagner, y compris sur le règlement d'après-guerre, a dit le député. Nous sommes préoccupés bien plus par les conséquences politiques, économiques et, en premier lieu, humanitaires de la situation qui est observée aujourd'hui".

    "Il est parfaitement évident pour nous que "les frais du rétablissement de l'Irak doivent être assumés certainement par les Etats qui ont lancé l'opération militaire contre l'Irak", a-t-il fait remarquer. En ce qui concerne les contrats, je pense que le temps remettra tout à sa place. Si les propositions commerciales russes s'avèrent compétitives, elles ne resteront pas sans attention".

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik