Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE PRESIDENT TURKMENE VA SIGNER UN ACCORD SUR LA COOPERATION GAZIERE PENDANT SA VISITE A MOSCOU

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 8 avril (de nos correspondants Polina Kalaboukhova, Alexandre Chichlo). Des accords russo-turkmènes sur la coopération dans les domaines gazier et de la sécurité seront signés pendant la visite de travail que le président turkmène Saparmourat Niyazov effectuera à Moscou du 10 au 11 avril prochain.

    Echelonné sur 25 ans, l'accord intergouvernemental sur le partenariat stratégique dans le secteur gazier prévoit non seulement la vente de gaz turkmène en Russie, mais aussi l'exploitation commune de nouveaux gisements turkmènes, y compris sur le plateau continental de la Caspienne, ainsi que la coopération dans le domaine des nouvelles technologies de prospection et d'extraction de gaz, a annoncé mardi l'ambassade du Turkménistan en Russie.

    La signature de l'accord permettra au géant gazier russe "Gazprom" d'acheter "autant de gaz qu'il souhaite" au Turkménistan, a noté l'ambassade.

    Les deux pays envisagent en outre de trouver ensemble de nouveaux débouchés, de reconstruire les gazoducs et en poser d'autres.

    Pendant le séjour de M.Niyazov, les parties échangeront d'instruments de ratification de l'Accord d'amitié et de coopération entre la Russie et le Turkménistan.

    En 2002, le Turkménistan a exporté près de 40 milliards de m3 de gaz dont 34 milliards en Ukraine.

    Les réserves de gaz turkmène se chiffrent à quelque 2.860 milliards de m3, la production annuelle de gaz atteint 60 milliards de m3 dont 11 milliards sont consommés au Turkménistan et le reste est vendu à l'étranger.

    Le Turkménistan dispose de 127 gisements de gaz naturel dont il exploite 46.

    Lire aussi:

    La population turkmène décimée depuis la prise de Mossoul par Daech
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Poutine ratifie l'accord russo-turc sur le gazoduc Turkish Stream
    Pour le pétrolier allemand Wintershall, le gaz russe est le plus compétitif
    Les exportations de gaz russe vers l’Europe augmentent de 12,3%
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik