Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA RUSSIE MET EN PRIORITE LA PROMOTION DES CONTACTS AVEC L'AIE

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    PARIS, 29 avril (de notre correspondant Andreï Nizamoutdinov). La promotion des contacts avec l'Agence internationale de l'énergie (AIE) est l'un des volets prioritaires de la coopération énergétique de Moscou dans l'arène internationale, a déclaré le ministre russe de l'énergie, Igor Ioussoufov, dans un discours à la session de l'AIE, mardi à Paris.

    La Russie qui n'est pas membre de l'AIE coopère activement avec celle-ci depuis 1994 en participant à la rédaction de revues et d'études analytiques sur le développement du secteur énergétique russe. Le dernier document de ce type est une revue, "Politique énergétique russe - 2002", qui reflète les aspects du fonctionnement du secteur directement lié à la sécurité énergétique de la Russie.

    Exposant la situation et les perspectives du secteur, Igor Ioussoufov a rappelé que son pays disposait d'un immense potentiel en ressources et était le deuxième exportateur de pétrole dans le monde. L'un des principaux résultats réalisés en 2002 est la production accrue de ressources primaires en énergie et combustibles qui a progressé de 47 millions de tonnes par rapport à 2001 et qui a permis de satisfaire les besoins courants et de compléter les réserves en combustibles pour garantir un approvisionnement énergétique durable des entreprises et de la population.

    L'Agence internationale de l'énergie qui compte 26 pays a été fondée il y a plus d'un quart de siècle grâce aux efforts de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE). Regroupant les principaux consommateurs de pétrole et de gaz, l'AIE supervise le marché mondial des produits énergétiques et gère les gisements de pétrole stratégiques des puissances occidentales.

    Lire aussi:

    Trump veut pousser les USA en tête du secteur énergétique
    Révolution énergétique ou projet médiatique? La Chine exploite la «glace combustible»
    Ministre syrien du Pétrole: «Nos perspectives de coopération avec la Russie sont immenses»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik