Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LES SUBVENTIONS DE L'ETAT A L'AGRICULTURE SONT LE PRINCIPAL PROBLEME AUX NEGOCIATIONS SUR L'ADHESION DE LA RUSSIE A L'OMC

    Economie
    URL courte
    0 0 02
    MOSCOU, 29 avril. /De notre correspondant Andréi MALOSSOLOV/. Le principal problème controversé aux négociations sur l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce est toujours les subventions de l'Etat à l'agriculture, a déclaré mardi le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, Alexéi Gordeïev, au cours d'un point de presse au siège du gouvernement russe.

    Alexéi Gordeïev effectuera du 30 avril au 11 mai un voyage aux Etats-Unis et au Canada où il doit rencontrer des dirigeants des deux pays pour examiner avec eux différents problèmes dont celui de l'adhésion de la Russie à l'OMC.

    "C'est ce qu'on appelle le "panier jaune", montant du soutien direct à l'agriculture, qui pose le plus de problèmes aux négociations. Nous insistons sur 13 milliards de dollars", a déclaré Alexéi Gordeïev.

    Les mesures de protection de la Russie dans les échanges commerciaux internationaux sont un autre problème qui persiste. Il s'agit du niveau des droits de douane et des quotas, c'est-à-dire du soutien direct à l'agriculture.

    En même temps, "nous espérons que les hommes politiques américains auront une vision correcte des conditions de la Russie", a dit le vice-premier ministre. "Nous sommes à une étape transitoire et avons payé chèrement l'abandon des dogmes idéologiques, c'est pourquoi nous espérons que la Russie ne se verra pas imposer des normes particulières", a conclu le vice-premier ministre russe.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik