Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    RUSSIE * REVENUS * BLANCHIMENT * COMITE DU SUIVI FINANCIER

    Economie
    URL courte
    0 10
    MOSCOU, 24 juin /RIA-Novosti/. La Russie devrait durcir les sanctions pour le blanchiment des revenus illicites, estime le chef du Comité de suivi financier, Viktor Zoubkov.

    La loi russe prévoit pour ce genre d'infraction 5 à 8 ans de privation de liberté. "C'est une sanction douce", a dit Zoubkov, intervenant en direct sur les ondes de la radio "Echo de Moscou". Le chef du Comité de suivi financier estime que si "une réclusion à perpétuité n'est pas à prévoir pour ce genre de délit, on devrait augmenter le délai de privation de liberté".

    Le Groupe d'action financière sur le blanchiment des capitaux (GAFI), dont la Russie devient membre à part entière depuis le 19 juin, a recommandé à Moscou de renoncer au seuil financier fixé, au-delà duquel suit la sanction pénale pour blanchiment de l'argent "sale".

    Viktor Zoubkov s'est prononcé pour l'adoption d'amendements législatifs correspondants.

    Une autre recommandation du GAFI aux pays qui en font partie consiste à établir par l'Etat des vrais propriétaires des banques, a annoncé Viktor Zoubkov. A ses dires, c'est une tâche ardue, du moment que la Russie compte 1 335 banques dont les vrais propriétaires sont inconnus. En ce sens, "nous aurons à modifier notre législation", a dit le chef du Comité de suivi financier.

    Lire aussi:

    La Maison-Blanche veut conserver son droit de lever les sanctions antirusses
    Le Sénat US vote le durcissement des sanctions contre Moscou
    Washington commence réellement à punir la violation des sanctions contre Pyongyang
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik