Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LA MISE EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES COLLECTIVITES LOCALES N'IMPLIQUERA PAS DE DEPENSES SUPPLEMENTAIRES

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 7 juillet (RIA-Novosti). La mise en application de la loi sur les collectivités locales n'impliquera pas de dépenses supplémentaires, a fait savoir, lundi, un porte-parole de l'administration du Président de la Fédération de Russie.

    "Il est, aujourd'hui, des fonctionnaires, désignés par le pouvoir d'Etat. Ils seront remplacés par des organes élus des collectivités locales. Aucunes dépenses supplémentaires ne sont prévues pour cela", a indiqué l'interlocuteur de RIA-Novosti.

    Par contre, a-t-il fait remarquer, les calculs montrent que les dépenses des contribuables à l'entretien des organes des collectivités locales vont même diminuer de 312 milliards de roubles (10 milliard de dollars).

    Et d'ajouter qu'à titre de garantie supplémentaire pour les citoyens, ladite loi prévoit la complète transparence des activités financières des fonctionnaires. Ils seront bien obligés de publier dans les médias le projet de budget local, mais aussi et surtout toutes les informations sur son exécution ou son non-exécution, ainsi que toute l'information sur les dépenses de leur propre entretien et le montant de leurs salaires.

    Soumis par le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, le projet de loi "Sur les principes généraux de l'organisation des collectivités locales" a été adopté, en deuxième lecture, à la session de printemps de la Douma d'Etat (Chambre basse du Parlement russe). L'adoption définitive de la loi a été repoussée à l'automne prochain, vu la nécessité d'y apporter des amendements correspondant aux Codes fiscal et budgétaire de la Fédération de Russie.

    Lire aussi:

    Annulation de 300 M EUR aux collectivités: cap sur des économies substantielles?
    Loi russe sur les agents étrangers:«pas de motif juridique de rejet», selon le sénat russe
    Quels pays ont le plus gros budget militaire?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik