Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    LE GAZ NE DOIT PAS ETRE VENDU A DES PRIX LIBRES

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 22 septembre (RIA-Novosti). Le ministère du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie intervient contre la vente par "Gazprom" du gaz en sus des limites à des prix libres, a déclaré lundi l'un des dirigeants de ce ministère - Andreï Charonov.

    L'attitude du ministère sur ce point précis n'a pas changé, a-t-il précisé. "La possibilité de vendre les limites non utilisées et le gaz en sus des limites établies à des prix libres permettrait sans doute aux monopoles d'augmenter de plus en plus les volumes des ventes à des prix libres", estime Andreï Charonov. A l'heure actuelle, "Gazprom" vend tout le gaz aux prix, établis par la Commission énergétique fédérale.

    Et d'ajouter que dans la question sur la réforme de l'industrie gazière du pays, il reste encore une divergence avec la compagnie-monopole. IL s'agit plus précisément de retirer de sa structure les réseaux de transport du gaz. Pour ce qui est de "Gazprom", il est prêt à parler de la création d'une seule compagnie de transport de gaz, ce qui ne convient pas du tout au gouvernement, a noté le représentant du ministère du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie. Quoi qu'il en soit, le gouvernement fédéral examinera tous ces problèmes à sa réunion de vendredi prochain.

    Selon ce dernier, le ministère veut saisir le gouvernement de la question de la libération du marché des actions de "Gazprom". A l'heure actuelle, l'Etat a près de 39% des actions de ce géant gazier et peut gérer par les actions qui lui manquent jusqu'au bloc de contrôle à travers les sociétés filiales de "Gazprom". Le gouvernement doit décider des conditions sous lesquelles la libéralisation du marché des valeurs est à faire. Toujours est-il que l'Etat peut acheter les actions qui lui manquent aux sociétés filiales de "Gazprom" et peut même entamer la libéralisation en question sans bloc de contrôle consolidé, a précisé le vice-ministre du Développement économique et du Commerce de la Fédération de Russie.

    Selon ses estimations, la libéralisation du marché des actions du monopole gazier russe ne ferait qu'augmenter la capitalisation de cette compagnie de 1,5 à 2 fois. "C'est que la demande des actions augmentera, ce qui ne manquera certes pas d'attirer des ressources extérieures, parfaitement indispensable au développement de l'industrie du gaz", estimé le vice-ministre russe du Développement économique et du Commerce, Andreï Charonov.

    Lire aussi:

    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Les exportations de gaz russe vers l’Europe augmentent de 12,3%
    Pour le pétrolier allemand Wintershall, le gaz russe est le plus compétitif
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik