Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    DEVELOPPER L'INDUSTRIE DE TRANSFORMATION ET LE SECTEUR TERTIAIRE (version élargie)

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 3 octobre. /RIA-Novosti/. Le développement prioritaire des industries de transformation et du secteur tertiaire reste l'une des tâches stratégiques, a déclaré à la tribune de la session moscovite du Forum économique mondial le président Vladimir Poutine.

    "Souvent nous nous critiquons nous-mêmes et nous entendons des remarques critiques venant de l'extérieur qui nous reprochent d'être un pays orienté vers l'exportation. Quand la Russie a-t-elle été autre ? Elle a été telle sous tous les tsars, à l'époque soviétique et cette tendance demeure aujourd'hui", a dit le président.

    C'est la première fois que la tâche de développer les industries de transformation lui a été assignée, a dit le chef de l'Etat.

    "Dans le cadre de la diversification de l'économie nous réalisons un ensemble de mesures appelées à attirer des investissements dans les industries de transformation", a dit le président Poutine.

    D'après les experts, la croissance économique de la Russie est principalement assurée par le développement prioritaire du secteur des matières premières.

    "Oui, la Russie est un pays riche mais nous n'avons pas encore appris à utiliser nos richesses", estime Vladimir Poutine.

    "Aussi important que soit ce secteur, nous nous orientons de plus en plus vers le développement des branches des hautes technologies", a dit le président.

    La direction de la Russie ne cessera de créer des conditions nécessaires et d'encourager les investissements dans les secteurs hi-tech", a-t-il affirmé.

    La création d'une institution moderne de protection de la propriété intellectuelle est une autre question de grande importance, de l'avis du président russe.

    Lire aussi:

    Top-10 des pays qui attirent le plus d'investissements directs à l'étranger
    Poutine dévoile ce qui menace le secteur de l'énergie à l'échelle mondiale
    La multipolarité, c’est aussi en économie!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik