Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    La privatisation de la terre à l'ordre du jour

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 4 novembre. /RIA-Novosti/. La privatisation de la terre augmentera la capitalisation de l'économie russe, a estimé mardi lors d'une conférence de presse le premier vice-ministre du Développement économique et du Commerce, Andréi Charonov.

    "Un complexe patrimonial unique doit être créé, qui augmentera la capitalisation de la Russie dans son ensemble", a-t-il déclaré en soulignant la nécessité de privatiser sans tarder les terrains occupés par les entreprises industrielles.

    "La terre et d'autres biens immobiliers sont une ressource économique puissante qui est utilisée avec très peu d'efficacité et dont le potentiel économique est largement sous-estimé", a souligné le premier vice-ministre. A l'heure actuelle plus de 92% des terres capables d'être exploitées avec efficacité appartiennent à l'Etat, a-t-il précisé.

    C'est toujours l'Etat qui est le propriétaire des terrains occupés par les entreprises privatisées. C'est pourquoi la valeur patrimoniale de ces sites reste sous-estimée, a expliqué Andréi Charonov. Il a insisté sur la nécessité d'adopter avant la fin de l'année des amendements au Code foncier et à la loi "De la privatisation" pour reporter à plus tard le délai d'extinction du droit de jouissance à perpétuité des terrains occupés par les entreprises privatisées.

    Conformément à la loi en vigueur, ces entreprises doivent à partir du 1er janvier 2004, ou bien racheter le terrain ou bien contacter un bail à long terme. De l'avis des experts du ministère de l'Economie, ce délai devrait être prolongé jusqu'au 1er janvier 2006.

    Lire aussi:

    Algérie: une ambiance de fin de règne plombe le décollage économique
    Algérie, derrière la bataille autour des privatisations, une lutte de clans?
    Poutine: les entreprises russes devraient être prêtes à se mettre sur les rails militaires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik