Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le ministre russe qualifie d'inadmissible l'exigence d'élever les prix des matières énergétiques avancée par l'UE

    Economie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 1er décembre (RIA-Novosti). La Russie empruntera la voie de l'élévation des prix des matières énergétiques, mais aux cadences qu'elle juge possibles, a déclaré lundi le ministre russe du Développement économique et du Commerce Guerman Gref à la Cinquième "table ronde commune" des industriels Russie-Union européenne.

    "Le prix du gaz en vigueur sur notre marché intérieur est aujourd'hui 3 à 4 fois plus bas que sur le marché européen. D'autre part, le taux-énergie du PIB est chez nous 3 à 4 fois plus élevé, ce qui est un problème sérieux que nous avons l'intention de régler et que nous sommes en train de régler. Tôt ou tard, nous emprunterons la voie de l'élévation des prix des matières énergétiques, car c'est l'unique voie possible. Mais nous avancerons au fur et à mesure de nos transformations économiques, conformément aux cadences de notre développement", a-t-il dit.

    Selon Guerman Gref, l'exigence avancée par l'Union européenne sur les tarifs énergétiques, comme condition de l'adhésion de la Russie à l'OMC, est "inadmissible". "Je ne vais pas énumérer une fois de plus les six exigences qui nous ont été avancées. L'ensemble des exigences sur les tarifs énergétiques est inadmissible, ce dont se rendent compte même ceux qui avancent ces exigences", a-t-il souligné.

    Lire aussi:

    Autriche: les USA défendent leurs intérêts économiques grâce aux sanctions antirusses
    Poutine annonce son ordre du jour pour le G20
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik