Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Le forum russo-arabe "Banques et investissement" s'est ouvert dans la capitale libanaise

    Economie
    URL courte
    0 0 0
    BEYROUTH, 21 mai - RIA mai. Le premier forum russo-arabe "Banques et investissements" qui s'est ouvert ce vendredi dans la capitale libanaise pourrait contribuer à l'implantation du business russe dans les pays arabes, a déclaré à RIA Novosti Vladimir Evtouchenko, chef de la délégation russe au forum et président du Conseil d'affaires russo-arabe.

    Nous attendons du forum de Beyrouth qu'il favorise l'établissement de nouveaux liens et contacts et, sur cette base, le développement d'affaires fructueuses, a déclaré Vladimir Evtouchenko.

    Le but de la rencontre est de concourir à l'établissement de rapports commerciaux, économiques et bancaires russo-arabes à un niveau qualitativement nouveau, au développement du business entre la Russie et les pays proche-orientaux, a précisé le chef de la délégation russe.

    Nous ne misons pas sur la signature de contrats. Actuellement la Russie étudie et met en valeur un nouveau marché, le Liban, ce que nous faisions déjà il y a une vingtaine d'années, avant la guerre civile de 1975-1990, a-t-il ajouté.

    Au fur et à mesure de l'extension des liens de nouveaux projets verront le jour dans différents domaines, a dit Vladimir Evtouchenko.

    Selon celui-ci, actuellement la Russie explore activement de nouveaux marchés en Europe, en Asie de l'Est et dans des pays arabes.

    Le forum de Beyrouth a ceci de particulier que c'est une rencontre purement russo-arabe, dans le cas présent russo-libanaise, a dit le chef de la délégation russe qui est constituée de représentants de nombreuses banques basées dans diverses régions de Russie.

    Le forum est placé sous le patronage du premier ministre libanais, Rafik Hariri, qui devrait prendre la parole lors de la cérémonie d'ouverture.

    Prendront également part au forum le président de la Fédération des chambres de commerce, d'industrie et d'agriculture du Liban et président honoraire de la Chambre de commerce internationale, Adnan Kassar, des ministres libanais, des représentants de banques et des milieux d'affaires ainsi que des délégations de plusieurs pays arabes.

    Lire aussi:

    Beyrouth à Sputnik: le Liban attend son Premier ministre après sa visite en France
    Après sa rencontre avec Macron, Hariri dévoile ses futurs projets
    Le Liban au centre du Moyen-Orient
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik